Le logement social veille désormais sur la ligne 12 du métro à Paris

Logis-Transport vient d’acquérir 36 nouveaux logements à Paris. Ils offrent un confort de vie et une situation attractive, à deux pas des transports en commun et ouverts sur un parc public.

 desnouette

En passant rue Desnouettes dans le 15e arrondissement de Paris, on peut apercevoir au 43 bis une touche verte qui vient colorer les immeubles traditionnels en pierre. Le reste du bâtiment tout en longueur, recouvert quant à lui d’acier, rajoute un éclat de lumière et de modernité. Nous sommes arrivés au nouveau poste de commandement centralisé de la ligne 12 du métro et à la résidence sociale de quarante sept logements répartis, le long de la voie intérieure, en quarte cages successives sur quatre niveaux.

Fidèle à sa politique, Logis-Transports a été séduite par l’idée de pouvoir faire cohabiter des logements sociaux, inscrits dans un environnement paysagé largement accentué et un équipement tertiaire RATP dans ce bâtiment plein d’histoire. Les cages A et B sont proposées à la location par Logis-Transports, la cage C par Paris Habitat et la cage D par Arc Promotion. Cette dernière cage est destinée à l’accession à la propriété.

La construction repose sur un niveau de parkings communs en sous-sol. Les éléments verts en porte-à-faux, les terrasses et des jardins privatifs viennent rythmer le projet. L’ensemble des logements répond aux certifications Qualitel et Habitat et Environnement (H&E) option Très Haute Performance énergétique grâce notamment au chantier propre, aux produits de construction et à la gestion des déchets. Le label bâtiment de basse consommation (BBC) récompense les efforts réalisés en termes de consommation d’énergie pour le chauffage, la ventilation, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage, etc. Le programme met, une fois de plus, l’accent sur la mixité sociale (PLUS, PLAI et PLS).

Le fruit d’une longue réflexion

Ce nouveau projet ambitieux – qui concilie design contemporain, qualité, environnement et respect de l’histoire – est ouvert sur le futur parc public aménagé par la Ville de Paris dans l’emprise de la petite ceinture. La RATP est maître d’ouvrage et la maîtrise d’ouvrage déléguée a été confiée à la SEDP. Le projet est le fruit d’une longue réflexion de la RATP qui a été concrétisé grâce à la rencontre de deux hommes. Celle de Rémi Feredj, Directeur du département des espaces et du patrimoine de la RATP et Président de Logis-Transports et d’Emmanuel Saadi, architecte. « Nous avons fait connaissance lors du concours rue des Maraîchers lancé par la RATP. Mon projet n’a pas été retenu, mais ça m’a permis de travailler sur le projet rue Desnouettes », confie l’architecte.

Emmanuel Saadi fait appel a quelque chose qui appartient au monde de l’enfance. Petit, il cherchait à faire tenir un cube sans qu’il ne tombe. Ici, il a joué le jeu de la réalité constructive.

 

Un environnement paysagé largement accentué

Le projet concilie également des contraintes fonctionnelles de circulation et d’accès tout en créant un environnement de qualité et une identité forte liée à l’histoire de la parcelle et à la présence de la petite ceinture. C’est pour ces raisons qu’une « villa » urbaine se déroule de la rue Desnouettes à l’espace paysager de la petite ceinture, elle donnera donc accès aux différents programmes et oriente ensuite le piéton dans la profondeur de la parcelle vers le nouveau square. La ligne de la petite ceinture est l’ancienne ligne de chemin de fer à double voie longue de 32 kilomètres autour de la capitale. Désaffectée depuis les années 80, elle sera reconvertie en square.

L’objectif est de créer un ensemble homogène tout en respectant l’identité des deux programmes, et ce grâce à une écriture architecturale cohérente et à la constance de certains matériaux. Il s’agit, notamment, de gommer la limite entre le bâti et l’aménagement paysager, et de réaliser un projet global. L’originalité du projet est renforcée par la présence de cellules photovoltaïques sur la façade la résidence sociale ce qui permettra de générer de l’électricité grâce aux rayonnements du soleil et réduire ainsi la facture énergétique des locataires.

 

Photo : D.R.

Advertisements
Cet article, publié dans À côté, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s