Le vin libanais a trouvé son guide

Le vignoble libanais est en pleine renaissance. Aujourd’hui, une quarantaine de domaines produisent du vin alors qu’on en comptait à peine cinq au début des années 90. Pour s’y retrouver dans cette offre nouvelle, riche et diverse, le mensuel francophone libanais Le Commerce du Levant s’est associé à la maison d’édition Tamyras pour publier le premier guide consacré aux vins du Liban(1). Edition bilingue français-anglais, il présente l’intégralité des vignobles, région par région, ainsi que les principales attractions touristiques et adresses d’hôtels et de restaurants nécessaires à la bonne découverte du patrimoine libanais.

S’il liste évidemment, au long d’un parcours ponctué d’une quarantaine de caves, les caractéristiques techniques (superficie, encépagement, rendement, etc.) et historiques des plus grandes marques (Kefraya, Ksara, etc.) comme des vins de garage (Château Marsyas, Domaine de Baal, etc.), ce guide recense également les caves de demain et les vignobles tenus dans le monde entier par des Libanais de la diaspora. On y découvrira aussi l’histoire du vignoble libanais depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, les mots du vin en arabe, des cartes des régions concernées et un calendrier des manifestations vinicoles de l’année…

Parce que produire du vin n’est pas la seule condition nécessaire à l’entrée d’un pays dans le club des « châteaux » de qualité, l’équipe du guide Zawaq a réuni pour la première fois, à Beyrouth, un jury d’experts internationaux afin d’évaluer l’ensemble de la production libanaise. C’est sur la base des résultats plus que probants obtenus lors de cette dégustation à l’aveugle, qui s’est tenue pendant trois jours à l’hôtel Le Gray(2), que le guide présente sa sélection des 100 meilleurs vins du Liban avec, pour chaque cru, une note de dégustation détaillée. Pour guider les lecteurs dans leurs choix, le jury a également décerné des mentions « Coup de Cœur » et « Best Deal ».

Le guide Zawaq (416 pages) est disponible en France.

Diffusion : L’Oiseau Indigo

27 euros (Prix public).

(1) L’auteur, Muriel Rozelier, est une journaliste qui collabore au magazine Le Commerce du Levant depuis 2008. Elle est également l’auteure du livre Une Vie de pintades à Beyrouth (Calmann-Levy). Les images sont signées du photographe indépendant Grégory Demarque, installé au Liban depuis 2006. Auparavant basé à Paris, il a notamment travaillé pour Sipa Press et réalisé une exposition au sénat français sur les tirailleurs sénégalais.

(2) L’hôtel Le Gray a souhaité, dès le démarrage du projet, y apporter son aide et sa contribution : « Depuis son ouverture à Beyrouth en 2009, Le Gray n’a cessé de participer à la promotion du Liban dans le monde. Un de ses objectifs a toujours été de faire de Beyrouth une destination incontournable grâce à ses atouts touristiques, mais également et surtout de miser sur les caractéristiques uniques qui ont fait du Liban ce qu’il est : sa culture, son patrimoine, etc. Le guide Zawaq met en valeur une production vinicole libanaise admirable. Et nous, Le Gray, sommes absolument fiers de participer à cette initiative. »

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s